Plédran à la recherche d’un label « Haute Sécurité » ?

Article de l’opposition dans le Plédranais de décembre 2017

Plédran bénéficie d’un beau cadre de vie et possède beaucoup d’atouts pour s’y sentir bien. Il est pourtant un domaine où il existe un déficit, c’est celui de l’information, la vraie. Celle qui fait part des décisions prises pour notre territoire. Depuis quelques mois, les délibérations du Conseil municipal ne sont plus relatées dans le Plédranais ou avec un tel décalage qu’elles perdent de l’intérêt. Le magazine ressemble plus à l’instrument de propagande de la Majorité qu’à un bulletin d’informations communales.
Ainsi avons- nous appris davantage sur le niveau de sécurité préconisé par le maire en lisant le Télégramme du 3 novembre que par tout autre canal d’information. Or, lors d’un Conseil municipal, à la question de la Minorité sur les statistiques de délinquance à Plédran, Monsieur Le Maire avait dit qu’il ne pouvait communiquer les chiffres !
Mais, voilà que pour justifier cet élan sécuritaire, on apprend par voie de presse que, « en 2015, nous avions connu beaucoup de cambriolages, notamment à cause d’une bande en provenance de l’Est. En 2016, le nombre de cambriolages a baissé….» Si les délits ont été élucidés, en quoi est-il nécessaire de déployer d’autres actions puisque gendarmes et policier municipal ont bien rempli leur mission?
Placer des caméras autour des bâtiments se conçoit et leur utilité sur la commune a déjà été démontrée. Mais la surveillance aléatoire sur des ronds-points nous laisse perplexes. Dans les villes et quartiers où elles sont ainsi installées, il y a plus de monde dehors la nuit et bien plus de circulation que chez nous. A ces endroits-là, leur efficacité réside dans le lien avec un centre de supervision urbain, prêt à déclencher les services de police sur le champ. Ici ce n’est ni possible, ni justifié. Plédran n’est pas la banlieue Nord de Marseille ! Pour comparaison, la ville d’Aubagne, 46 600 habitants, « classée » ville sécuritaire, possède 50 caméras (une caméra pour 900 habitants) et Plédran, 6400 habitants, va royalement avoir 1 caméra pour 500 habitants.
Et puis, à l’heure où la Majorité se plaint des contraintes financières, voilà une économie à réaliser ou mieux une dépense à ne pas engager. Un budget de 100 000€  pour seulement 64 000€ inscrits au budget 2017 ???
Par contre, la sécurité sur les trottoirs ne préoccupe pas les élus de la Majorité. Ainsi, rue J Prévert, les voitures stationnent sur les trottoirs et les parents doivent rouler leur poussette sur la chaussée ! On ne sait pas pourquoi les panneaux d’interdiction de stationner été retirés et pourquoi les requêtes auprès de Mr le Maire n’ont pas abouti !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.