Du bon usage des commissions municipales

Les Commissions Communales sont instituées pour informer les citoyens et recueillir leur avis sur les questions les plus importantes les concernant, au plus près de la vie locale.
Les différentes commissions sont réunies en cours d’année pour, à partir des souhaits de l’équipe municipale, apporter l’éclairage averti des usagers des services et au-delà, de l’ensemble des Plédranais sur les questions les concernant directement. Sur le site internet de la mairie, il est d’ailleurs précisé que « chaque commission est compétente pour traiter des politiques municipales développées dans son domaine et examine les projets de délibérations soumis à l’approbation du Conseil Municipal portant sur son domaine« .
Nous pouvons également regretter que la liste et la composition de ces commissions ne soient pas mises en ligne sur cette même page internet, d’autant plus que les membres ont été validés en Conseil municipal.
Bien sûr, le conseil de techniciens publics de l’Etat ou autres, le Receveur municipal par exemple, peut être sollicité. Parfois, moyennant rétribution, il peut être recouru à des cabinets privés spécialisés pour le chiffrage et le montage de certains projets particuliers.
L’adoption du budget est la délibération la plus importante de l’année pour la gestion de la commune, pour le Maire et le Conseil Municipal puisqu’elle conditionne par leur chiffrage le fonctionnement des services communaux et la réalisation des nouveaux équipements de la commune.
Pour ce véritable premier budget de la nouvelle municipalité, nous regrettons vivement, (comme l’ont d’ailleurs rappelé les élus de la minorité en Conseil municipal), cet « oubli » – selon M. l’adjoint aux finances – de réunir la commission des finances, dont la justification traditionnelle est pourtant de concourir à la préparation du budget. (cf. ci-dessous Ouest-France du 26/03/2015)
Il convient ici de rappeler le souhait exprimé l’an dernier par la nouvelle majorité de « voir naître un engagement de Plédranaises et Plédranais au sein même des commissions municipales… en mettant leurs compétences, leur savoir, leur regard, leurs idées au service de Plédran. » (cf. ci-dessous le Plédranais n° 438 d’Avril 2014 )
Le résultat malheureux de cette inconséquence est, bien sûr, le découragement citoyen des bonnes volontés mais surtout, plus grave, le manque patent de préparation du budget.
Quel courage, Monsieur le Maire, plutôt que de reconnaître l’inexpérience de votre équipe et de vous en excuser, de ne pas assumer votre responsabilité et de tenter de la rejeter sur un changement de logiciel informatique, l’absence du Directeur général des services et quelque autre motif.

Plédranais d'avril 2014

Plédranais d’avril 2014 – mot de la majorité

Ouest-France du 26/03/2015

Ouest-France du 26/03/2015

3 réflexions au sujet de « Du bon usage des commissions municipales »

  1. galivel

    En effet, il me semble que les commissions sont de « vrais » lieux d’expression publique et d’enrichissement de tous, par tous ! quel dommage aujourd’hui de ne pas profiter, surtout lorsqu’une équipe manque d’expérience, des connaissances et de l’expérience des citoyens grâce aux commissions…

    Répondre
  2. Galivel

    c’était il y a un an ! et aujourd’hui une nouvelle augmentation des repas à la cantine de Plédran, sans consultation des commissions vie scolaire ou restauration… pas non plus de sollicitation du conseil d’école ! aucune consultation et pourtant une délibération !

    Répondre
  3. S LE TALLEC Auteur de l’article

    D’où ce passage dans mon intervention de ce soir : « […] j’ai gardé jusqu’à ce jour un certain espoir que le mode de fonctionnement adopté puisse évoluer. Or, il n’en est rien. En deux ans, j’ai participé à trop peu de commissions permettant un réel travail de ses membres […], je pense même que j’aurai une plus grande liberté d’expression en étant hors du Conseil municipal. »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.