Déclaration de la minorité au Conseil Municipal du 27 novembre 2018

Monsieur le Maire,
Dans le dernier numéro du bulletin municipal, la présentation de notre expression a été retouchée, ce après la commission communication, vraisemblablement afin de minimiser l’appel au rassemblement de samedi dernier sur le dossier «réduction horaire des services de la Poste ». A ce sujet, en mars 2018, la motion rédigée conjointement et votée à l’unanimité demandait le maintien des 29 heures d’ouverture par semaine. Or, au final la négociation que vous avez menée a abouti à une réduction drastique de 9 heures
Par ailleurs, à plusieurs reprises, ces derniers mois, vous nous avez sollicités pour modifier notre expression dans le Plédranais, ce que nous avons refusé. Les termes du règlement intérieur en vigueur stipulent que le contenu est libre. Seuls des propos diffamatoires peuvent amener une censure, ce n’est jamais arrivé !
Nous pensions sans doute naïvement, que nos échanges du 7 novembre dernier auraient permis de travailler pour les Plédranais plus sereinement.
Pour notre groupe, ces agissements démontrent le non-respect de la démocratie à Plédran.
Afin de marquer notre désapprobation, nous quittons le Conseil municipal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.