Budget 2019

Lors du conseil municipal du 26 mars nous devions nous prononcer sur le budget primitif 2019. Habituellement nous votons pour la majeure partie des délibérations proposées car elles engagent l’avenir de la commune et font partie des actes nécessaires au bon fonctionnement de la collectivité. Mais là, ni le document support du budget ni les réponses apportées par la Majorité en séance ne nous ont convaincus du bien-fondé de certaines orientations prises pour 2019. Et pour cause, alors qu’un prêt de 1 million 300€, correspondant normalement à l’enveloppe des travaux d’économie d’énergie, a déjà été réalisé, nous retrouvons 700 000€ provisionnés à nouveau sur l’EHPAD. En réponse à notre étonnement, il nous a été dit que cela relevait de l’artifice comptable pour équilibrer les dépenses et recettes mais qu’il n’y avait pas d’affectation particulière. Une telle somme inscrite sans objet s’apparente à une erreur de gestion !

Sans vouloir faire une bagarre de chiffres, nous ne comprenons pas davantage pourquoi ceux publiés dans le « Plédranais » ne correspondent pas avec les chiffres des documents officiels. En effet dans le Plédranais d’avril, il est écrit que 500 000€ de subventions ont été attribués pour le restaurant scolaire et l’UPC alors qu’au compte administratif 2018 (CA qui équivaut à la clôture des comptes) il est noté 150 000€ auxquels s’ajoutent 175 000 attendus au budget 2019 soit 325 000€. Où est passé le delta de 175 000€ ?

L’information est identique pour les subventions de la Maison des Associations : Au CA de 2018 nous trouvons, 130 000€ inscrits et 238 200€ programmés sur le budget 2019 soit 368 200 alors que le « Plédranais » affiche 396 000€. Ici l’écart est moindre mais tout de même de 28 000€.

Où se situe l’exactitude des comptes communaux ? Dans le « Plédranais » ou dans les documents officiels ?

Quel mobile pousse la Majorité à donner des chiffres différents ?

Nous avons aussi relevé que la Maison des Associations avoisinait les 914 000€ HT hors aménagements extérieurs qui, eux, passent sur le budget de la rue des Ecoles (501 000€). Nous regrettons que le coût initial de ce projet soit largement dépassé malgré les subventions obtenues et surtout qu’il ne reste plus que 350 000€ pour les 120 km que constitue l’ensemble de la voirie. Or, si les routes ne sont pas entretenues régulièrement, leur remise en état ne sera que plus difficile et plus onéreuse. Quant aux chemins ruraux, en 2018, il avait déjà été accordé 30 000€ mais visiblement 0€ dépensé ; il est donc normal que ce compte soit crédité du double cette année !

Tous ces constats ainsi que le surdimensionnement de l’UPC, nous ont amenés à voter contre ce budget 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.