Archives mensuelles : septembre 2019

Billet de rentrée

L’installation de Me le Dr Ticala est une excellente nouvelle pour les Plédranais et nous lui souhaitons nos meilleurs vœux de réussite professionnelle et de bonheur sur notre commune. Un grand merci à ceux qui ont œuvré en ce sens.

En matière de santé, il est recommandé de se promener, de rencontrer d’autres personnes, d’échanger, de s’aérer plutôt que de rester enfermés devant un écran, quel que soit notre âge. Et sans sortir son véhicule c’est encore mieux. A Plédran, aller au bois ou rendre visite à quelqu’un, c’est possible et c’est un vrai bonheur que de pouvoir déambuler tranquillement. Sauf rue Jacques Prévert (au-dessus du plan d’eau d’Horizon) parce que les voitures sont garées sur le trottoir des 2 cotés. Si nous comprenons que certains habitants de l’immeuble et des utilisateurs d’Horizon trouvent plus aisé de stationner là, il est inacceptable d’être obligé de marcher au milieu de la rue et plus encore d’y promener des enfants en poussette. Cela vaut aussi pour les résidents de Bel Orient qui empruntent cette rue. Une solution serait de planter des potelets d’un côté, ce qui rendrait aux piétons leur droit élémentaire. C’est ce que nous avons demandé au Conseil Municipal du 10 septembre, mais que Mr le maire a refusé catégoriquement en évoquant la nécessité de ces emplacements pour les manifestations à Horizon.

Un piéton rue J. Prévert n’aurait- il pas le droit à la même sécurité qu’ailleurs dans Plédran ? Nous précisons que nous ne demandons aucune verbalisation de ces automobilistes, juste le respect de tous les modes de déplacements en toute sécurité. Cela relève aussi du bien vivre ensemble.

Autre sujet : la Poste !

Voilà bientôt un an que la Poste a réduit ses horaires d’ouverture. Amputés de 9h ! Ajoutés des non remplacements d’agents pour maladie et congés, ceci conclue à un service désastreux pour les usagers. Nombreux sont ceux qui arrivent avec un courrier ou une opération à traiter et qui sont contraints de revenir puis dans certains cas de se rendre à Yffiniac…

C’est la rançon d’une concertation restreinte en juin 2018 entre Mr le Maire et la direction de la poste. Pourtant, même s’il n’en est pas le seul responsable, partout où le maire a montré une détermination et a associé l’ensemble de son Conseil et la population, la Poste a reculé. La manifestation du mécontentement en amont des projets de fermeture est bien plus efficace qu’à posteriori.

Ici nous ne pouvons que constater les dégâts notamment cet été. Preuve en est le communiqué dans la presse du 16 juillet. Mais c’est trop tard, la disparition du service postal est en route !

Pouvons-nous rêver le retour à une nouvelle humanisation des services au public à l’avenir ?